Gestion des aspects administratifs et légaux des obsèques : que savoir ?

Le décès d’un proche est une épreuve difficile à surmonter. Pourtant, l’organisation des obsèques doit suivre différentes formalités et respecter les réglementations en vigueur. Il n’est pas toujours évident pour la famille de se charger de toutes ces étapes. Une aide extérieure est toujours la bienvenue pour mener à bien chaque étape des obsèques. Nous vous invitons à découvrir ce guide pour mener à bien la gestion des aspects administratifs et légaux de la préparation.

Les documents nécessaires pour organiser des obsèques

Lors d’un décès, il est important de prendre contact avec une entreprise de pompes funèbres pour des obsèques, afin de se faire accompagner durant les différentes démarches à réaliser. En plus d’être obligatoire, son accompagnement allégera vos tâches et vous permettra de mieux vivre votre deuil.

A découvrir également : Quand s'arrête le versement des allocations familiales ?

Un certain nombre de documents doivent être réunis dans le cadre de l’organisation, notamment :

  • une pièce d’identité ;
  • le certificat de décès ;
  • le numéro d’adhérent du défunt à une mutuelle ;
  • le RIB de la personne décédée si vous comptez utiliser l’argent sur son compte pour les obsèques ;
  • un titre de concession est également indispensable si vous disposez déjà d’une case de columbarium, d’un caveau ou d’une sépulture.

Dans le cadre d’un rapatriement, préparez aussi le passeport du défunt et ses différents documents officiels. Pensez à noter les coordonnées des pompes funèbres qui fourniront le cercueil dans le pays de destination.

A voir aussi : Organiser un enterrement de vie de garçon à Deauville : activités, conseils et astuces pour un week-end mémorable

enterrement obsèques pompes funèbres

Les démarches administratives post-décès à effectuer

La première chose à faire est de contacter un médecin en vue de faire constater le décès. La déclaration doit ensuite être réalisée auprès de la mairie du lieu de décès. Une fois cette étape effectuée, vous devez contacter une entreprise de pompes funèbres.

Après 48 h, vous devez vous occuper du transport du corps vers le domicile ou la chambre funéraire. L’autorisation d’inhumer ou d’incinérer le corps doit être demandée à la mairie, sachant que la crémation ou l’inhumation doit avoir lieu au plus tard 6 jours après le décès. Enfin, vous devez avertir tous les différents organismes du décès du défunt. Grâce aux services des pompes funèbres, vous pouvez simplifier toutes ces étapes.

Comprendre vos droits et vos obligations liés aux obsèques

La famille a des droits concernant l’organisation des obsèques de leur proche décédé. C’est par exemple le cas dans le cadre du respect des dernières volontés du défunt, du choix du mode de sépulture ou encore du lieu de la veillée funèbre. Cependant, des obligations peuvent également être imposées telles que le respect des réglementations locales liées à l’enterrement ou la crémation. Il est donc important de vous renseigner en amont ou de vous faire accompagner pour organiser les obsèques de manière légale.

En somme, le recours à une entreprise de pompes funèbres reste la solution par excellence pour bien gérer l’organisation des obsèques de votre proche. Cette dernière propose généralement différentes formules parmi lesquelles vous pouvez choisir. Les professionnels sauront vous aider tout en respectant votre douleur. Leur intervention vous sera d’une aide précieuse dans votre deuil, car vous n’aurez pas à vous occuper de ces différentes démarches.

ARTICLES LIÉS