Comment reconnaître une grossesse en touchant son ventre ?

La plupart du temps, les symptômes d’une grossesse diffèrent d’une femme à une autre même si certains symptômes sont communs à toutes les femmes. Entre modifications corporelles aux malaises physiques en passant par le changement d’humeur, les femmes enceintes sont sujettes à plusieurs maux. Cependant, il peut arriver que ces différents symptômes ne soient pas le signe annonciateur d’une grossesse.  Il est donc primordial de pourvoir, même avec la présence des symptômes de confirmer ou infirmer une grossesse. Vous vous demandez surement comment faire pour reconnaitre une grossesse. Alors, voici dans cet article, ce qu’il faut savoir pour infirmer ou confirmer une grossesse en touchant son ventre.

Qu’est-ce que le test du toucher du ventre ?

Comme vous pouvez le deviner, une grossesse n’est possible que s’il y a implémentation d’un fœtus. Étant donné que le fœtus se trouve dans l’utérus qui est situé au niveau du ventre, il est évident que cette partie de votre corps connaîtra des modifications. Le test du toucher de ventre est réalisé en se basant sur les modifications observées au niveau de l’abdomen.

A lire en complément : Quand la garde alternée ne fonctionne plus ?

Cependant, il n’est pas possible de prouver que ce test est fiable à 100% ; car certaines données peuvent modifier le résultat. Par exemple, l’abdomen d’une patiente peut connaître une modification en cas de maladies (myomes, indigestion, fibromes…). De plus, il n’est pas rare de rencontrer des patientes qui n’ont aucun symptôme ni modification corporelle tout au long de leurs grossesses. On parle de déni partiel de grossesse ou de déni total de grossesse.

Quelles sont les différentes étapes de ce test de grossesse ?

En réalité, il faut suivre plusieurs étapes pour reconnaitre une grossesse rien qu’en touchant son ventre. Toutefois, il est important de réussir chaque étape, car la fiabilité du résultat dépend des techniques adoptées.

A lire en complément : C'est quoi une lettre d'observation ?

 Adoptez une position convenable

Toutes les positions ne sont pas adaptées pour réaliser ledit test. En effet, bon nombre de personnes ont tendance à croire que la position assise fait ressortir le ventre des individus. Il s’agit donc de la meilleure position pour découvrir ce qui se cache sous un ventre. Mais cette idée n’est pas objective.

Pour un meilleur résultat, il est recommandé d’adopter une position couchée. Toutefois, tâchez de vous allonger sur le dos et laissez votre ventre à découvert.

Réaliser de petites pressions

Une fois que vous êtes allongé sur le dos, placez vos mains sur le bas de votre ventre et exercez-y des pressions. Mais attentions, les pressions doivent être légères, car il n’est pas question de vous faire du mal. Le but ici c’est de découvrir si une bosse est présente. Gardez à l’esprit que la bosse apparaît les premiers mois donc faites cet exercice plusieurs fois d’affilée si vous le souhaitez.

Quelles autres astuces pour reconnaitre sa grossesse en touchant son ventre ?

La majeure partie du temps, le retard ou l’absence des règles chez la femme est perçu comme un début de grossesse. Cependant, ce constat seul n’est pas suffisant pour affirmer que cette dernière est bel et bien enceinte. Pour cela, d’autres astuces sont disponibles pour renforcer l’idée d’une plausible grossesse.

En effet, une grossesse peut aussi entrainer des malaises digestifs. De ce fait une femme enceinte peut se retrouver avec un ventre gonflé, ballonné. Elle peut également remarquer un trou au niveau de son nombril. Alors, il vous suffit de croiser vos bras et d’appuyer au milieu du ventre et de voir les changements au niveau de votre corps. Vous pouvez espérer une fermeté au niveau de l’abdomen, une température plus élevée et bien d’autres.

Certes, il est possible d’infirmer ou de confirmer une grossesse en touchant son ventre. Mais comme mentionné ci-dessus, cette technique est fiable pour les grossesses de plusieurs semaines ou mois. Alors, si vous êtes en début de grossesse, il serait judicieux d’attendre quelques semaines avant d’avoir recours à ce type de test. Vous avez également la possibilité de demander conseil à un professionnel de la santé pour éviter toute mauvaise surprise.

ARTICLES LIÉS