A/B Testing : compréhension du concept, déroulement, analyse et exemple

Pour réussir toute stratégie de marketing numérique, toute entreprise devra surveiller de près son taux de conversion. Mais comment améliorer ce taux de conversion ? Il est possible d’expérimenter des stratégies d’optimisation comme l’A/B Testing. Le test de vos performances vous permet ainsi de découvrir vos engagements les plus performants et de connaître les différents axes d’amélioration pour la réussite de votre stratégie marketing. Découvrons donc ce qu’est l’A/B Testing et tout ce qu’il impose.

A/B Testing et son concept

L’a/b testing consiste à comparer les performances de deux versions (version de contrôle et variante) d’un élément pour évaluer leur efficacité respective. Il peut être utilisé dans différents domaines du marketing numérique, comme les sites web, les e-mails, les newsletters, la publicité et les applications mobiles. En testant les différentes versions, les marketeurs peuvent prendre des décisions marketing basées sur des données objectives.

Lire également : Qui est la femme de Eric Emmanuel Schmitt

Les étapes essentielles pour réaliser un test A/B

Comment se passe donc un test A/B ? C’est un processus qui suit les principales étapes suivantes :

  • La mesure et l’évaluation des performances initiales : Obtenez une base de référence en mesurant avant tout les performances actuelles de votre contenu.
  • La définition des objectifs du test : Identifiez clairement les objectifs que vous souhaitez atteindre grâce au test A/B. Vos objectifs doivent être mesurables.
  • La formulation des hypothèses : Développez des hypothèses sur la manière dont le test améliorera efficacement vos performances.
  • L’identification des cibles ou des emplacements du test : Déterminez les parties de votre élément qui seront soumises au test A/B.
  • La création des versions A et B à tester : Développez les différentes variantes de votre contenu pour le test A/B.
  • La validation de la configuration : Utilisez des outils d’assurance qualité pour vérifier que la configuration du test est correcte.
  • L’exécution du test : Lancez le test A/B en dirigeant le trafic vers les différentes versions et mesurez les résultats.
  • Le suivi et l’évaluation des résultats : Analysez les données récoltées pour évaluer les performances des différentes versions et tirez des conclusions significatives.
  • L’application des enseignements : Utilisez les résultats de votre test pour améliorer continuellement l’expérience utilisateur et optimiser vos performances.

L’interprétation des résultats de l’A/B Testing

Vous obtenez donc les données essentielles sur les éléments qui ont obtenu les meilleurs résultats en fonction des différents critères sélectionnés. Il sera alors possible de mesurer l’impact des changements apportés et de déterminer les prochaines étapes à suivre.

A voir aussi : Accounts.freemail : e-mail gratuit, concurrents et alternatives

Vous pouvez utiliser la version qui a remporté le test, comme nouvelle référence. Les résultats que vous avez obtenus serviront quant à eux de base pour des futurs tests et optimisations. 

L’étude de cas de Hyundai

La société Hyundai a testé de nombreuses variations pour répondre à une hypothèse d’augmentation de taux de conversion. Elle s’est donc penchée sur le test d’un nouveau texte optimisé pour le référencement par rapport au texte de contrôle, de l’ajout de boutons CTA supplémentaires par rapport à aucun bouton supplémentaire et de l’utilisation d’une grande photo de la voiture par rapport à des vignettes. Sur les 8 combinaisons testées, les variantes gagnantes ont augmenté le taux de conversion de 62% par rapport à ce test à plusieurs variables.

En conclusion, l’A/B Testing est donc un moyen pratique de comprendre qu’est-ce qui fonctionne réellement avec vos utilisateurs. Il est difficile d’arriver à une conclusion sans test au préalable. Il est donc judicieux de se tourner vers cet outil pour évaluer vos performances et optimiser votre taux de conversion.

 

 

 

ARTICLES LIÉS