Comment soigner l’asthme naturellement ?

Défini comme un trouble respiratoire d’origine allergique, psychologique, infectieuse ou cardiaque se caractérisant par un blocage de la respiration, l’asthme n’a pas réellement un traitement pour son éradication totale. Cependant, il existe quelques remèdes pour soulager et limiter ces crises chez les patients. Découvrez-les.

Quels sont les signes d’une crise d’asthme ?

Une crise d’asthme est souvent bénigne, mais des complications peuvent très rapidement survenir. En effet, au cours d’une attaque, les voies respiratoires du sujet se rétrécissent considérablement. Les causes de cela sont l’enflure et l’inflammation. Car ces phénomènes resserrent les muscles autour des voies respiratoires.

Lire également : Quelles sont les prestations d’un chirurgien esthétique professionnel ?

Un surplus de mucus est produit par le corps pendant cette attaque. Ce qui a également pour conséquence de limiter le passage de l’air à travers les bronches. Si vous ne le savez pas, ce sont les conduits d’air vers les poumons. Lorsque la circulation d’air devient difficile, la respiration est compliquée.

Pour reconnaître une crise d’asthme, voici les signes distinctifs :

A lire en complément : Comment soulager une sciatique naturellement ?

  • Une respiration sifflante à l’expiration ;
  • Une respiration accélérée ;
  • Un essoufflement ;
  • Une toux qui ne s’arrête pas ;
  • Le visage qui vient pâle et plein de sueur.

L’aggravation d’une crise d’asthme peut être évitée grâce à un traitement rapide. En effet, c’est en absence de cela même que des complications surviennent. Lorsque le sujet qui présente des attaques est rapidement pris en charge, le problème se résout aussitôt. En revanche, si une amélioration n’est pas observée, la consultation d’un médecin devient nécessaire.

Remède maison pour traiter l’asthme

Voici quelques remèdes maison pour soulager l’asthme.

Prendre un thé contenant de la caféine ou directement du café

Plusieurs experts estiment que l’asthme peut être traité à l’aide de la caféine contenue dans le thé noir ou vert, ou directement avec du café. En effet, ce traitement fonctionnerait comme la théophylline qui n’est rien d’autre qu’un médicament utilisé pour ouvrir les voies respiratoires.

D’après une revue de recherche de 2010, la plus récente en date, la caféine disposerait des propriétés spécifiques à l’amélioration des voies respiratoires chez les personnes atteintes d’asthme, pendant 4 heures.

soigner l asthme naturellement

Toutefois, depuis lors (c’est-à-dire 2010), aucune preuve n’a permis de démontrer spécifiquement que l’asthme pouvait être soigné avec du café. L’efficacité de ce remède se base presque entièrement sur des témoignages populaires de personnes ayant eu recours.

Prendre de l’huile essentielle d’eucalyptus

Les huiles essentielles disposeraient de propriétés anti-inflammatoires pouvant aider pour le traitement de l’asthme, d’après une revue de recherche de 2013. L’huile essentielle d’eucalyptus fait partie de la liste.

Après une étude effectuée en 2016, les experts ont découvert que le 1,8 cinéole, qui est l’élément essentiel de l’huile d’eucalyptus, pouvait réduire l’inflammation des voies respiratoires chez les rongeurs, particulièrement la souris. Cette étude a donc suggéré que l’inhalation des vapeurs de l’huile d’eucalyptus peut être efficace pour le soulagement de l’asthme.

Une chose qu’il est important de souligner est qu’avant d’utiliser cette huile, vous devez vérifier sa qualité et sa pureté. Si ces critères ne semblent pas être réunis, n’utilisez pas l’huile comme remède contre l’asthme.

Faire des exercices de respiration

En 2014 est parue une revue qui indique que lorsqu’un sujet atteint d’asthme pratique régulièrement des entrainements respiratoires, cela peut améliorer ses symptômes d’asthme et plus encore son bien-être. L’usage de médicaments de secours peut donc être réduit.

Voici trois exercices permettant de réduire l’hyperventilation :

  • Respirations par le nez ;
  • Respiration lente ;
  • Apnée contrôlée.

Néanmoins, faut-il préciser que des recherches sont toujours en cours pour mettre un accord particulier sur l’efficacité réelle de ses exercices de respiration. Ils ne doivent donc pas être préférés aux médicaments de secours en cas d’attaques.

ARTICLES LIÉS