Pourquoi la CAF ne paye pas le premier mois ?

La fin du mois peut être compliquée pour de nombreux ménages. Cela rend parfois difficile le paiement des factures, dont la plus importante est généralement le loyer. Quelles que soient les raisons qui vous empêchent de payer votre loyer à temps, il est fortement conseillé de ne pas laisser la situation s’enliser. Différentes solutions sont mises en place par Terre d’Opale Habitat pour vous aider.

A lire aussi : Comment est calculé le complément mode de garde ?

La première chose à faire si vous rencontrez ce type de difficulté est d’en informer votre propriétaire qui vous offrira la possibilité d’échelonner le paiement de votre loyer impayé.

A découvrir également : Comment est fait le calcul de la retraite ?

Il est également essentiel de comprendre que l’aide personnalisée au logement peut vous être retirée, temporairement dans un premier temps, lorsque le loyer n’est pas payé. En effet, ce n’est pas parce que vous êtes locataire d’un bureau d’habitation que l’APL est acquis. Celui-ci dépend du bon paiement de son loyer  : vous payez ce dernier, l’APL est payée, vous ne payez plus et n’informez pas votre propriétaire, l’APL peut être retiré de vous par la CAF !

Signaler les loyers impayés à CAF, une obligation du bailleur

Lorsque l’allocation est versée directement au bailleur, le Fonds d’allocations familiales considère qu’il y a un loyer impayé à partir du moment où le locataire est redevable d’un montant égal au double de la part du loyer mensuel, hors frais, qui lui incombe.

Par conséquent, le bailleur est tenu de communiquer à CAF (ou à la Mutualité sociale agricole si le locataire en dépend) le montant de la dette locative dans les deux mois suivant le non-paiement.

Configuration d’une procédure d’apurement de créances

À partir du moment où le montant du loyer impayé a été déclaré à la CAF, une procédure est mise en place pour résoudre le litige à l’amiable. Un plan d’apurement de la dette (un accord avec le locataire pour prévoir un plan de remboursement) doit ensuite être soumis à la FCA dans un délai maximum de 6 mois.

L’apurement de dette et le maintien des paiements des FAC

Le plan de décharge est un document qui énonce les conditions de remboursement de la dette locative par l’occupant. Il se présente sous la forme d’un contrat dans lequel le locataire s’engage à payer sa dette, en fonction des mensualités et de la durée indiquées. Le maintien du paiement de l’aide au logement au propriétaire n’a lieu que si deux conditions sont remplies : le locataire doit reprendre le paiement des loyers et se conformer au plan de remboursement. Dans le cas contraire, l’aide cessera d’être versée. Pour récupérer les loyers impayés, le propriétaire n’a pas d’autre choix que de saisir le tribunal de district ! Notez que les sommes à payer par le débiteur correspondront à tous les mois de loyer sans l’APL !

Un service de contentieux disponible et à votre disposition au cas où de difficulté

En cas de difficulté ou de retard de paiement, le service des litiges de Terre d’Opale Habitat est à votre disposition. N’hésitez pas à le contacter si le cas se révèle. Nos services ont toujours porté une attention particulière à la surveillance des ménages ayant des retards dans le paiement du loyer afin d’éviter que la dette locative n’atteigne des niveaux qu’il devient hélas rapidement impossible de faire face seuls.

Ainsi, pour mieux vous aider, le service contentieux est à votre disposition. Chaque locataire débiteur fait l’objet d’une étude personnalisée avec ou sans rendez-vous au siège de Terre d’Opale Habitat, du lundi au vendredi ou, si vous le souhaitez, à votre domicile. Ces agents sont à votre disposition pour trouver avec vous la solution de règlement face à vos difficultés de paiement du loyer.

Agissez le plus vite possible

En cas de non-paiement du loyer, n’oubliez pas que vous risquez :

  • Une suspension des droits de Aide au logement (APL, AL) et le paiement intégral de votre loyer  ;
  • Une procédure de contentieux impliquant des coûts supplémentaires ;
  • La résiliation de votre contrat de location peut durer jusqu’à la reprise de votre logement.

Six solutions pour le règlement des loyers

Le contrat de location, ou bail, est le document qui vous donne le statut légal de locataire. En le signant, vous vous engagez à respecter ses articles tels que le paiement du loyer et des frais liés au logement que vous occupez.

Chaque mois, vers le 22, vous recevez par la poste votre avis d’expiration. Votre loyer est donc payable chaque mois à l’échéance, ce qui signifie que le paiement est attendu, au plus tard, le dernier jour du mois.

En cas de difficulté, ne laissez pas une situation d’endettement impayé s’aggraver. Signalez-le dès que possible, il y a toujours un solution : c’est ENSEMBLE que nous la trouverons !

ARTICLES LIÉS