Quels sont les risques de boire de l’eau non potable ?

A lire en complément : Qu'est-ce qu'un diplôme de niveau 6 ?

Il n’est pas toujours facile de trouver une eau de bonne qualité lors d’un voyage au bout du monde ou dans un pays inconnu. Si vous n’êtes pas sûr de sa pureté, la meilleure solution est de le purifier.

Mesures de précaution à prendre

L’eau est un élément vital pour le corps humain. Cependant, l’eau potable d’une propreté douteuse représente un danger pour la santé du voyageur, notamment en raison de la présence éventuelle de bactéries, de parasites ou de virus. Les risques de maladie sont réels si vous buvez de l’eau non potable : du simple « touriste », très connu des vacanciers, à la fièvre typhoïde, en passant par la simple diarrhée, le choléra ou les hépatites A et E.

Lire également : Pourquoi travailler à l'ASE ?

Pour éviter ces désagréments, soyez vigilant en buvant toujours de l’eau minérale en bouteille non ouverte ou qui a été décapsulée devant vous. Évitez de goûter aux jus de fruits faits maison ainsi qu’aux glaçons si vous n’avez aucune assurance quant à la qualité de l’eau utilisée pour les préparer. Il en va de même pour le brut légumes, légumes et fruits non pelés qui ont pu être lavés à l’eau non potable.

Comment rendre l’eau potable ?

Il existe différentes techniques pour purifier l’eau en voyage ou en randonnée.

  • En faisant bouillir : Sachez que le temps nécessaire pour faire bouillir l’eau augmente avec l’altitude : si elle est inférieure à une minute au niveau de la mer, il faut plusieurs minutes pour atteindre sa température d’ébullition à 4 500 mètres d’altitude. Laissez l’eau se déposer quelques heures avant de l’ébullition pour permettre aux substances en suspension de se déposer au fond du récipient. À l’extérieur de la cuisinière, apportez une bouteille propre ou un thermos pour transférer le liquide bouilli. Le principal avantage de cette méthode est qu’elle tue tous les micro-organismes, virus et bactéries. Il est également très pratique pour les randonneurs qui sont souvent équipés d’un poêle. Enfin, l’eau ainsi recueillie permet de cuisiner sans crainte. Toutefois, cette méthode nécessite un certain temps et l’eau obtenue, avec un goût assez fade, ne peut pas être bu tout de suite car il fait chaud.
  • Par purification chimique : cette technique utilise des composants chimiques (comme l’eau de Javel, le chlore ou l’iode) pour obtenir de l’eau potable. Inclure deux contenants, le premier sera utilisé pour désinfecter et le second pour recueillir l’eau traitée. Souvent présentés sous forme de comprimés, des purificateurs chimiques doivent être ajoutés à l’eau dans les proportions prescrites par les fabricants. Après avoir transféré le précieux liquide dans le deuxième récipient, il faut laisser reposer entre 15 minutes et 2 heures, selon le produit utilisé, avant de le boire. Les purificateurs chimiques présentent l’avantage d’être peu coûteux, légers et peu encombrants. Ils sont très efficaces car un seul comprimé peut purifier plusieurs litres d’eau. D’autre part, ils éliminent presque tous les virus et bactéries. Seulement ils donnent un mauvais goût à l’eau et ne sont efficaces que si elle est suffisamment claire et à une certaine température. Il faut également attendre pour pouvoir utiliser l’eau obtenue. De plus, le recours à cette technique risque régulièrement d’endommager la flore intestinale. Enfin, il ne convient pas aux femmes enceintes ou aux personnes atteintes de maladies glandulaires ou sanguines.
  • Par filtration : le passage de l’eau à travers un filtre élimine les organismes et les particules qui s’y trouvent. Cartouche ou diaphragme, en céramique ou en fibre de verre, mécaniques ou combinés à d’autres traitements chimiques, les filtres ont différentes tailles de pores pour répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs. L’eau doit être versée à travers la membrane pour la recueillir dans un récipient propre. Cette méthode est assez rapide, car elle permet de purifier une grande quantité d’eau en quelques minutes. Les filtres microscopiques à pores éliminent une grande partie des micro-organismes et des bactéries, et vous pouvez boire l’eau immédiatement après la chirurgie. Cependant, le prix de l’équipement est relativement élevé et les filtres doivent être nettoyés fréquemment pour éviter qu’ils ne se bouchent. Enfin, tous les virus ne sont pas éliminés, les plus petits peuvent passer à travers le filtre.
  • Par rayonnement ultraviolet : un dispositif est immergé dans le récipient contenant l’eau à purifier. Le rayonnement ultraviolet émis neutralisera les micro-organismes et les empêchera de se reproduire. Secouez ensuite le liquide pendant quelques minutes et l’eau est prête à être consommée. Rapide et pratique, cette technique est très efficace car elle tue presque tous les organismes nuisibles. Souvent présenté sous forme de stylo, l’appareil est peu encombrant. Cependant, il nécessite des piles et coûte assez cher. Il est également relativement fragile tout en étant inefficace face aux polluants chimiques.

Quelques conseils pour purifier l’eau en voyage

  • Il est conseillé de garder une alternative en réserve au cas où votre appareil de purification serait hors d’usage.
  • Prenez rigoureusement soin de votre hygiène en vous changeant régulièrement et en utilisant linge propre à chaque fois.
  • Dès que les premiers symptômes d’une maladie causée par l’eau ne paraissent pas buvables, consultez immédiatement un médecin . Lavez-vous également les mains avec de l’eau propre ou du désinfectant liquide afin de ne pas contaminer vos proches et l’environnement. Pour partir en toute tranquillité d’esprit, souscrivez une assurance voyage qui prendra en charge, si nécessaire, vos affections liées à l’empoisonnement.

En tant qu’ élément vital pour les humains, l’eau devient encore plus précieuse lorsque vous voyagez. Plusieurs méthodes sont disponibles pour vous aider à le purifier et à éviter le risque de maladie. Découvrez sur le site de l’ACS toute une série de conseils pour voyager sans crainte. Que pensez-vous de ces méthodes ? Connaissez-vous d’autres techniques pour purifier l’eau en voyage ?

ARTICLES LIÉS