Comment préparer son sac de trek ?

A voir aussi : Comment choisir une bonne paire de chaussures de marche ?

Vous avez choisi votre destination pour votre prochain trek, vous êtes prêt dans votre esprit et votre corps… et arrive le moment, quelques jours après le départ, où vous devez préparer votre sac de randonnée. Nous sommes tous d’accord pour dire que c’est parfois un peu de stress et d’excitation. Voici donc quelques conseils pour vous aider à rendre votre sac de randonnée aussi approprié que possible. Nous supposons que vous faites une randonnée avec portage, mais même si le sac que vous portez est un sac de jour, ces conseils seront toujours utiles.

A voir aussi : Conseils pour une demande de rendez-vous réussie

Effectuez un bon ajustement de votre sac de randonnée

Le principe principal est celui du partage des charges. Pour que les bretelles de votre sac de randonnée puissent épouser les épaules sans exercer de pression excessive par un effet de balancement, la charge doit être, pour la plupart, portée sur le bas du dos et le bassin. Voici comment obtenir un réglage correct

• Remplissez le sac à dos avant de procéder aux ajustements

• Réglez la distance entre les bretelles et la ceinture lombaire du sac. Pour ce faire, vous disposez de deux types de paramètres (selon la marque ou le type de sac) :

o Système de bande velcro : une sangle velcro peut être ajustée à une sorte de bavoir gradué et vous permet de régler la hauteur du dos. Cette sangle entoure les bretelles.

o Système de tubes et rails coulissants. Les bretelles glissent sur des rails et se verrouillent à la taille souhaitée. Ce système permet un réglage précis et un meilleur amortissement de la charge du sac.

• Desserrez absolument toutes les sangles et sangles de votre sac de randonnée.

• Placez le sac sur le dos dans une configuration de marche, c’est-à-dire avec votre tenue appropriée et surtout vos chaussures de marche.

• Ajustez la ceinture abdominale autour du bassin. Cette pièce doit supporter l’essentiel de la charge : la sangle doit donc être ajustée mais pas trop serrée (il faut tout de même avoir la possibilité de gonfler son abdomen de quelques centimètres sans gêne).

• Ajustez ensuite la longueur des bretelles. Ils doivent reposer sur les épaules de sorte que le sac soit en place sur le dos mais sans que la pression exercée sur les épaules ne soit trop forte. L’idéal serait que vous puissiez glisser un doigt sous la sangle sans trop têter. • Vous avez des « rappels de charge » sur tout bon sac de randonnée : ces petites sangles se trouvent en haut des bretelles ou parfois en bas. Ajustez-les pour placer le sac contre votre dos. Attention à ne pas trop serrer car sinon vos épaules seront trop stressées.

• Enfin, ajustez la ceinture pectorale pour donner une plus grande stabilité à la charge.

Ce réglage du sac est parfois délicat : il est conseillé de demander l’aide d’une autre personne et de tester le réglage lors d’une courte randonnée et de l’ajuster en fonction de la sensation. À la fin du réglage, vous ne devriez pas avoir de points de contact douloureux ou inconfortables.

Remplissage des sacs Trek

Le bon remplissage de votre sac de randonnée est essentiel pour une bonne répartition du poids. Première règle à retenir : placez votre sac à dos couché sur le sol pour le remplir et placer les objets les plus lourds près de votre dos. Évitez également les déséquilibres latéraux en prenant soin de ne pas mettre de charges trop lourdes d’un côté. Enfin, réfléchissez à l’utilisation de chaque élément : les éléments qui doivent être publiés fréquemment doivent rester accessibles. • Au fond du sac : les éléments les plus légers. Sur les sacs de trek qui permettent un accès direct au fond du sac, nous placerons également des vêtements utiles pour la journée ou des choses que vous aimeriez avoir sous la main rapidement.

• Près de l’arrière et au-dessus du bas du sac : les choses les plus lourdes. • Dans la partie supérieure du sac et dans les poches latérales : des choses utiles pour la journée en répartissant le poids uniformément dans chaque poche latérale.

• Sous la poche supérieure : clés, papiers… objets légers et d’accès rapide.

• Dans la poche supérieure : objets fragiles, ne portant pas de poids.

Enfin, il y a toujours des choses qu’il vaut mieux accrocher à l’extérieur du sac : elles seront généralement encombrantes et des articles légers tels qu’un matelas ou un tapis de sol. Assurez-vous de les attacher pour qu’ils ne se baladent pas en marchant.

Bien sûr, c’est à vous de limiter au maximum votre charge : vous trouverez ici nos conseils à ce sujet mais vous devrez vous rappeler en règle générale que la limite idéale à ne pas franchir est le quart de votre poids.

Quelques derniers conseils ou astuces pour préparer votre sac de randonnée

 :

• Assurez-vous de compartimenter vos affaires : un sac en tissu pour mettre vos vêtements, des sacs imperméables pour la nourriture… • Utilisez les sacs d’aspirateur à air qui sont très pratiques et qui vous permettront d’économiser du volume.

• Prévoyez un sursac qui protège votre sac des intempéries même s’il est considéré comme imperméable : il est toujours désagréable de manipuler un sac mouillé le soir sur scène. • Enfin, avec plusieurs, distribuez certaines charges courantes et n’oubliez pas de vérifier surtout que vous ne transportez pas de doublons. Comme vous pouvez le constater, la façon de ranger votre sac à dos est Ce n’est pas complexe. Mais il est très utile de connaître les principes de base et surtout de ne pas commettre d’erreurs. Et on voit encore trop de gens porter leur sac à dos comme ils l’ont acheté sans se poser la question d’un ajustement optimal, s’offrant le risque de douleurs et de lésions douloureuses. Ces conseils sont sûrs des règles générales : c’est à vous d’adapter votre sac de trek à vos sensations et de faire des ajustements fins lorsque vous sortez. C’est ainsi que vous obtiendrez un transport agréable et surtout sans douleur inutile !

ARTICLES LIÉS